L'actu du club

1/4 de Finale aller Coupe d'Europe : MetzTT 3 - 2 SKST Hodonin

créée par JEAN CHRISTOPHE FRAISSE |

COUPE D’EUROPE

Tennis de table : Metz ne s’en lasse pas

Le Metz TT devra s’appuyer sur sa grosse prestation réalisée à l’aller contre Hodonin pour aller chercher sa qualification pour les demi-finales de la Coupe d’Europe ETTU vendredi prochain en République Tchèque.

 

Le parfum des soirées européennes est à nul autre pareil. Particulièrement à Metz, où le club lorrain s’est fait, au fil des saisons, une spécialité de faire tomber les grands du Vieux continent. De Berlin à Fernerbahçe, en passant par Hodonin, la dernière victime en date. Vendredi soir, à domicile, les Messines se sont appuyées sur leurs supporters venus en nombre pour arracher la victoire à la belle (3-2) en quart de finale de la Coupe ETTU. «  Il y a eu une vraie communion avec le public  », apprécie Carole Grundisch, auteur du point décisif. «  Dans cette ambiance, les filles se sont transcendées  », constate Loïc Belguise, le capitaine de l’équipe mosellane. «  Il faut profiter de ces moments-là.  »

Ce succès est aussi mérité qu’inattendu. Après deux déplacements en Pro A qui se sont soldés par autant de défaites, les Messines, désormais sixièmes du classement, ont été à la hauteur de l’événement. Les Tchèques, éliminées en phase de poule de la Ligue des Champions, se sont présentées en favorites, mais Liu Xin, Carole Grundisch et Pauline Chasselin ont toutes bousculé leur adversaire. «  Les trois m’ont agréablement surpris , avoue Loïc Belguise. C’est avec des victoires comme celles-là qu’on soude un groupe. Chacun doit s’en servir pour progresser à titre individuel.  » Le comportement derrière la table ou sur le banc a séduit le technicien lorrain : «  On a montré qu’on avait du caractère alors que je commençais à en douter.  »

Le Metz TT n’a fait qu’une partie du chemin qui mène aux demi-finales. Le match retour à Hodonin, vendredi prochain, s’annonce périlleux. «  Ça va être complexe , devine Loïc Belguise. Au niveau de la composition des équipes déjà : ils ne mettront certainement pas leur Chinoise (Lin Guo) en n°3 comme à l’aller. Mais si les Tchèques étaient favorites avant ce quart de finale, maintenant, c’est du 50-50.  » Surtout que le set-average est nettement en faveur des Mosellanes (13-7), qui ont eu l’opportunité de gagner dans de plus grandes proportions vendredi. «  J’espère qu’on ne regrettera pas ces occasions  », souffle l’entraîneur messin.

Avant de rêver à une éventuelle suite de leur épopée européenne, les Messines se concentrent sur le championnat. Mardi (19h30), Lys/Lille Métropole est en visite au complexe Saint-Symphorien. «  C’est le match le plus important , clame Loïc Belguise. On a besoin de gratter des points et d’emmagasiner de la confiance pour la suite de la saison.  »

Maxime RODHAIN - Le Républicain Lorrain

Retour