Single

L'actualité du club

< Wu Jiaduo : le chaud puis le froid

03.02.2016
Catégorie : Actu du club, Revue de presse
Auteur : Maxime RODHAIN - Le Républicain Lorrain

Metz relève la tête

La page Ligue des Champions est définitivement tournée : sans briller, les Messines se sont imposées, ce mardi soir à domicile, face à Grand-Quevilly. Victoire des garçons dans le derby lorrain contre Neuves-Maisons.


Fu Yu a assumé son statut de leader en apportant deux points aux Messines, malgré quelques frayeurs. Photo Anthony PICORE

Fu Yu a assumé son statut de leader en apportant deux points aux Messines, malgré quelques frayeurs. Photo Anthony PICORE

PRO A DAMES

Onze jours après sa cruelle élimination en quart de finale de la Ligue des Champions face aux Autrichiennes de Linz, le Metz TT a retrouvé le complexe Saint-Symphorien, hier soir, à l’occasion de la neuvième journée de championnat. Un retour poussif qui s’est néanmoins soldé sur la neuvième victoire – en autant de rencontres disputées cette saison – des proté- gées de Loïc Belguise. A défaut d’être brillant, le leader de la Pro A a fait preuve d’efficacité devant une formation de GrandQuevilly qui l’avait inquiété au match aller en Normandie.

Après avoir lancé son équipe sur les bon rails en s’imposant contre la Chinoise Tian Yuan, Fu Yu a tremblé contre l’Ukrainienne Galia Dvorak dans l’ultime duel de la soirée. Mais la Portugaise a su renverser la vapeur pour finir le travail, auquel Carole Grundisch et Wu Jiaduo ont apporté leur pierre à l’édifice. La première a battu Stéphanie Loeuillette et la seconde la Japonaise Ono Shiho. Sans fioritures.

« Même si on n’a pas forcément réalisé un grand match, c’était important de gagner, observe Loïc Belguise, le capitaine du Metz TT. Maintenant, la coupure va faire du bien, surtout pour reposer les têtes. On aura une semaine décisive pour le titre en mars avec un déplacement à Miramas et la réception de Saint-Quentin. Il faudra bien la négocier pour conserver notre avance et aborder sereinement la fin de la saison. »

METZ TT - GRAND-QUEVILLY : 4-0

Complexe Saint-Symphorien. Juge-arbitre : M. Boni.

Fu Yu (Metz TT/Por/n°1) bat Tian Yuan (Grand-Quevilly/Chi/n°19) 11-6, 8-11, 11-9, 11-7; Carole Grundisch (Metz TT/Fra/n°11) bat Stéphanie Loeuillette (Grand-Quevilly/Fra/n°46) 11-5, 2-11, 11-4, 9-11, 11-6; Wu Jiaduo (Metz TT/All/n°2) bat Ono Shiho (Grand-Quevilly/Jap/n°15) ; Fu Yu (Metz TT/Por/n°1) bat Galia Dvorak (Grand-Quevilly/Ukr/n°30) 7-11, 5-11, 11-7, 11-8, 11-9.

 

PRO B MESSIEURS

Le Metz TT s’est offert le derby lorrain, hier soir au complexe Saint-Symphorien, aux dépens de son voisin NeuvesMaisons, lanterne rouge de Pro B. Comme à l’aller, les Messins ont assumé leur statut de favoris pour renouer avec la victoire qui les fuyait depuis le mois de novembre. En passant la vitesse supérieure dans les moments opportuns, les Mosellans ont ainsi atteint leur objectif pour rester au sommet de la hiérarchie régionale.

Le retour de Soumyajit Ghosh a été bénéfique à l’équipe messine, apportant deux points à son camp. L’Indien a d’abord montré la voie à suivre face à Mickaël Fernand avant de conclure la soirée devant Thibaut Besozzi. Entre-temps, Dorian Nicolle et Admir Duranspahic ont parfaitement effectué leurs tâches, respectivement devant Thibaut Besozzi et Nicolas Pujol.

« Ça fait plaisir de remporter le derby et 4-0 comme à l’aller. Le match s’est bien passé sans gros stress », apprécie Nathanaël Molin, le capitaine du Metz TT, particulièrement satisfait de la prestation de Dorian Nicolle : « Il se relance dans une spirale positive. » Les Néodomiens, eux, font encore grise mine, à l’image de Thibaut Besozzi : « Globalement, ce n’est pas terrible. Face au huitième du championnat, on espérait mieux. Mais on commence à s’y habituer… »

METZ TT - NEUVES-MAISONS : 4-0

Complexe Saint-Symphorien. Juge-arbitre : M. Legry.

Soumyajit Ghosh (Metz TT/Ind/n°47) bat Mickaël Fernand (Neuves-Maisons/Fra/n°120) 11-5, 11-7, 11-7; Dorian Nicolle (Metz TT/Fra/n°100) bat Thibaut Besozzi (Neuves-Maisons/Fra/n°131) 11-7, 11-3, 11-4 ; ; Admir Duranspahic (Metz TT/Bos/n°77) bat Nicolas Pujol (Neuves-Maisons/Fra/ n°135) 11-9, 9-11, 11-8, 11-9; Soumyajit Ghosh (Metz TT/Ind/n°47) bat Thibaut Besozzi (Neuves-Maisons/Fra/n°131) 6-11, 11-8, 11-6, 11-7.

 

Maxime RODHAIN.