L'actu du club

PRO Féminine : Metz TT prend un bon départ

Même si tout n’a pas été parfait, le Metz TT a réussi sa rentrée en championnat en s’imposant, ce mardi soir à domicile, face à Nîmes (3-1).

Pour sa première composition d’équipe de la saison, Loïc Belguise ne s’est pas fait des nœuds dans le cerveau pour la réception de Nîmes, ce mardi au complexe Saint-Symphorien, en ouverture de la Pro A. « C’est le premier match, je n’ai rien recherché de particulier, tout le monde peut battre tout le monde », confiait l’entraîneur messin en observant l’échauffement de ses joueuses.

Leader naturel de la formation messine, Carole Grundisch a donc pris, d’entrée, ses responsabilités. La Messine a usé de son expérience pour se défaire de la coriace Lucie Gauthier. En manque de repères, Carole Grundisch a été solide dans les fins de sets pour s’imposer en trois manches accrochées.

Les supporters lorrains, peu nombreux à l’occasion de ce lever de rideau au complexe Saint-Symphorien, ont pu découvrir ensuite la jeune Adina Diaconu. La recrue roumaine de l’intersaison a connu des débuts compliqués sous ses nouvelles couleurs. En manque de confiance après une élimination en simple dès la phase de poule la semaine passée à Alicante, l’ancienne finaliste des Internationaux de France jeunes à Metz a commencé à déjouer alors qu’elle menait deux sets à rien face à la Suisse Rachel Moret. Elle n’a pas su répondre au changement tactique opéré par son adversaire. A revoir.

Pauline Chasselin, pas tout à fait non plus sereine après l’Euro espagnol, a remis le Metz TT dans le sens de la marche, après un succès contre la Suédoise Jennifer Jonsson. Et, logiquement, Carole Grundisch a conclu la soirée victorieusement face à Rachel Moret.

Adina Diaconu peut faire beaucoup mieux. Sa première prestation avec le Metz TT n’a pas été à la hauteur de son talent. Ses récents championnats d’Europe, où elle n’a pas brillé, lui trottent encore dans la tête. « On va l’aider à se relancer, elle se sent bien ici », assure Loïc Belguise.

Loïc Belguise (capitaine du Metz TT) : « Je m’attendais à ce genre de match pour commencer. On peut gagner 3-0, mais on aurait pu aussi se retrouver avec un résultat défavorable. »

Carole Grundisch (Metz TT) : « C’est une soirée forcément positive. Ça risque d’être compliqué cette saison, mais on va essayer de jouer notre rôle d’outsider dans ce championnat. »

Article Maxime Rodhain - Le Républicain Lorrain

Retour